schabi.ch: l’école à l’écran

Lorsqu’un enseignant d’école primaire – et ancien développeur de logiciel – abesoin d’un outil numérique qui n’existe pas encore, il l’invente lui-même.

C’est ainsi que schabi.ch a vu le jour, une plateforme destinée aux écoles, aux enseignants et aux élèves. Il y a quelques années, Christof Müller a rendu accessible à d’autres enseignants cette plateforme qu’il avait créée durant ses moments libres pour son propre usage. Grâce au bouche à oreille, la popularité de son site a rapidement augmenté. En novembre 2018, Christof Müller a créé la PME «Schule am Bildschirm GmbH». En raison des mesures de con???? nement dues au coronavirus, le nombre d’utilisateurs de schabi.ch a explosé.

Monsieur Müller, que propose la plateforme gratuite schabi.ch?

L’objectif de schabi.ch est de mettre des outils numériques à la disposition de l’enseignement analogique. schabi.ch propose des recueils de liens, une salle d’entraînement, des outils de gestion ainsi qu’un blog.

Partant de ces recueils de liens ou «pages d’accueil», les enseignants ont la possibilité d’aménager des sites pour leurs classes, pour des équipes, associations professionnelles, groupes de travail, les parents ou le public.

Ces sites peuvent contenir des liens, des vidéos, des documents, des exercices ou plein d’autres contenus. Dans la «salle d’entraînement», des exercices de maths et d’allemand sont disponibles. Le «bureau du prof» contient des outils de gestion qui facilitent l’organisation du quotidien scolaire. Pendant le lockdown, le gestionnaire des devoirs était particulièrement demandé. Cet outil permet à l’enseignant de donner des devoirs à toute la classe ou à des élèves individuels tout en gardant le contrôle sur ce qui a déjà été accompli et par qui. Le «blog» est consacré à l’échange sur des sujets en rapport avec l’école, tels que l’éducation aux médias, des supports didactiques de haute qualité et des outils utiles.

La rubrique d’aide contenant des cycles de formation, des instructions et des guides vidéos est aussi très intéressante pour les enseignants.
 

La licence de base est gratuite, mais il existe aussi une licence Pro. Quelle est la différence?

Bien que schabi.ch se passe complètement de publicité, les enseignants, particuliers et apprenants peuvent créer gratuitement un compte utilisateur et tout essayer. La licence de base permet de créer deux pages d’accueil personnalisées. Si l’on y prend goût et que l’on souhaite exploiter davantage de pages d’accueil et de fonctions, il est recommandé d’acquérir une licence de classe pour
CHF 63.– par an.

Une telle licence peut être utilisée par trois enseignants par classe. Et durant le premier mois, elle est également gratuite. Ainsi, on peut découvrir toutes les possibilités et décider ensuite si l’on souhaite prendre une licence.


Vous dites: «Pour l’éducation aux médias des pédagogues, le corona est une aubaine»?

Oui, je le pense! Nous avons tous dû sortir des chemins battus, nous avons été obligés de nous confronter aux exigences de l’enseignement numérique à distance, avons dû emprunter de nouvelles voies et nous avons vu par nous-mêmes ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Corona a élargi la panoplie des possibilités pédagogiques, cela fait plaisir.

Par ailleurs, les élèves n’ont jamais eu autant hâte de retourner à l’école «pour de vrai». À mes yeux, cela démontre que l’enseignement est une question d’interaction entre les enseignants et les apprenants. La relation humaine est essentielle et aucun ordinateur ne peut la remplacer... mais il existe de nombreux domaines où les nouvelles technologies peuvent être utiles et soutenir l’apprentissage.