connected – un support pédagogique ayant un lien évident avec la vie quotidienne des élèves

Le gagnant du Worlddidac Award «Moyen d'enseignement de l’année 2021» s'appelle ! connected et repose sur le triangle de Dagstuhl qui aborde des thèmes d’actualité sous
différentes perspectives, c'est-à-dire du point de vue technologique, socioculturel et applicatif. Nous avons demandé à Roger Mäder, co-auteur, ce que cela signifiait pour l'enseignement et l’apprentissage dans la pratique.

Roger Mäder, pourquoi a-t-on créé un support pédagogique pour le module «médias et informatique»?

En fait, l’école a pour mission de préparer les enfants à évoluer de manière sûre et autonome dans un monde qui change rapidement et qui est marqué par les médias et les technologies de l’information. Le module «médias et informatique» du plan d’études 21 est censé familiariser les jeunes avec les concepts de base de l’informatique, leur apprendre à comprendre les médias et à les utiliser de manière responsable, et à acquérir des compétences d'utilisation. Mais comment l'enseignant doit-il s'y prendre exactement? C'est là qu’intervient connected qui est un moyen d'enseignement pour le module «médias et informatique». Avec quatre éditions pour les classes 5 à 9, chacune s'appuyant sur le contenu de la précédente, il permet d’acquérir toutes les compétences définies par le plan d’études 21.

 

Cela semble être une tâche énorme. Comment l'équipe d'auteurs a-t-elle procédé?

Notre équipe était composée de plusieurs expertes et experts en informatique, en pédagogie des médias et en pratique scolaire. Nous avons discuté en détail de chaque compétence à trAauntosremnteatmtre et peaufiné la définition des différentes tâches ou avons demandé à des enseignants de les testeHrelednaLindseglagerp-Srtadteilqmuanen. Notre objectif principal: le matériel pédagogique doit donner de ressources pour un enseignement axé sur l’action envie d'apprendre et offrir aux enseignants une foule et différencié au niveau de la classe. De plus, les textes devaient être concis et percuMtoaninqutesS, uttoteur t en étant suffisamment explicatifs. En résumé: l'élaboration d'un outil pédagogique nécessite de la pFeacrhseéxpveértrisaence et une équipe qui se complète sur le plan professionnel et qui s'inspire mutuellement.

connected est basé sur le «triangle de Dagstuhl», c'est quoi au juste?

Le modèle montre que poCuo-rAuatoprpinrhéalhtleichn-diedarktleiscmheos Knodnze numérique dans toute sa complexité, des compétences dans trois domaines sont exigées. Une approche technologique qui répond à la question «Comment cela fonctionne-t-il?» La perspective socioculturelle, c'est-à-dire «Quel est l’impact sur moi et sur les autres?» Et finalement, le point de vue de l’application «Comment l’utiliser?» Au centre du triangle: des phénomènes, objets et situations adaptés à l’âge des élèves et en rapport avec leur quotidien, que le matériel didactique aborde selon les trois perspectives du modèle Dagstuhl. Ainsi, l'éducation numérique est pragmatique et variée. Des connaissances conceptuelles sont transmises, les apprenants "sont dans l'action" et ils travaillent ensemble de manière coopérative.

Pourriez-vous nous donner un exemple concret?

Prenons, pour des raisons d’actualité, le thème de la «désinformation», respectivement des «fake news», traité dans le volume connected 4. Dans le cadre de la perspective tec1h. nAuoflaogge i2q0u21e, les apprenants programment un chatbot et apprennent comment fonctionnent les socialbots. La perspective socioculturelle met en lumière les intentions qui se cachent derrière les fake news et les raisons pour lesquelles elles se propagent si rapidement. Dans le cadre de la perspective d’application, les jeunes utilisent des méthodes pour vérifier l’authenticité des images.

Le manuel pour enseignant-e-s inclut des horaires et des supports concrets: une liste de messages à passer en revue à deux pour décider ensemble s’il convient de les partager, les liker ou les supprimer. Des liens vers des fake news qui ont été démasquées, avec des informations de fond et la tâche de créer sa propre fake news. Des vidéos explicatives sur les socialbots, comment les reconnaître et la tâche de challenger l'assistant vocal du smartphone. Une check-list permettant aux apprenants de vérifier pas à pas l'authenticité des images et, enfin, la tâche de rédiger un post utile pour le réseau.

 

«Des tâches attrayantes et adaptées, avec de nombreuses idées pour l'apprentissage par la découverte et le travail coopératif, favorisent l'acquisition de compétences. L'approche innovante de ce livre sort agréablement du lot des offres de cours sur le thème de la programmation.»

Prof. Dr. Retzlaff-Fürst, Jury Worlddidac

Une vraie source d'inspiration! Mais le monde numérique évolue à une vitesse fulgurante, comment le contenu de connected reste-t-il à jour?

C’était en effet un défi supplémentaire. «connected» met l'accent sur des concepts durables plutôt que sur les tendances actuelles ou des prédictions incertaines sur l'évolution de la technologie et de la société. Et la conception graphique devait être moderne, tout en étant aussi universelle et intemporelle que possible. Je pense que les illustratrices et illustrateurs ont très bien réussi. De plus, le matériel pédagogique est disponible sous forme numérique et peut être actualisé au fur et à mesure.

Le Worlddidac Award prouve que l’équipe de connected a atteint ses objectifs. Sincères félicitations et un grand merci, Roger Mäder, pour toutes ces informations de fond.

Le magazine trimestriel HP School Tool vous informe par e-mail et par envoi postal sur les dernières solutions HP destinées au secteur de la formation. 

Inscrivez-vous dès maintenant Édition actuelle HP School Tool

scheuss